Devenir un CCE

Les CCE sont nommés par décret du Premier ministre.

Ils sont choisis parmi les dirigeants, cadres d’entreprises et professions indépendantes exerçant des responsabilités et contribuant au rayonnement international de la France. 

 

Peuvent également être nommés conseillers du Commerce extérieur de la France (CCE) les dirigeants et les cadres des organisations professionnelles et d’associations, ainsi que les universitaires, dont la compétence est reconnue dans le domaine des relations économiques internationales.

Devenir un CCE 12

Pour devenir CCE, il faut remplir les conditions suivantes : 

Devenir un CCE 10
  • Être de nationalité française, de la nationalité d’un autre État membre de l’Union européenne ou d’un autre État partie à l’accord sur l’Espace économique européen.  
  • Être âgé de moins de soixante-cinq ans à la date de la première nomination.  
  • Jouir de ses droits civils et civiques. 
  • Justifier de cinq années au moins d’activité et de pratiques dans le domaine de l’économie internationale. 

Tout salarié doit avoir recueilli l’accord de son employeur.

Il conviendra alors de prendre contact et de solliciter un entretien avec : 

Le club des CCE 2

Lorsque votre nomination sera publiée au Journal officiel, vous devrez alors adhérer au Comité national des conseillers du Commerce extérieur de la France (CNCCEF), association qui rassemble l’ensemble des conseillers et constitue le cadre dans lequel vous contribuerez aux actions menées par le réseau des CCE dans le champ des missions qui leur sont attribuées : Conseil aux pouvoirs publics, Appui aux entreprises, Formation des jeunes à l’international et Promotion de l’attractivité de la France.