Indice d’Attractivité du Territoire - Edition mai 2019 1

Indice d’Attractivité du Territoire – Edition mai 2019

Rapport - France - 24 Mai, 2019

Partager

Follow by Email
Twitter
LinkedIn

Télécharger

Près de 69 % des 1652 CCE ayant répondu à cette sixème édition (soit un taux de réponse très satisfaisant de 37%) estiment que l’attractivité du territoire s’est légèrement ou fortement dégradée depuis l’an dernier. Ce sentiment, à contre-courant de la hausse exprimée l’an dernier, se retrouve, avec une ampleur logiquement moindre, dans les résultats de l’Indice Global – construit sur la base d’une notation par critères comme la fiscalité ou la qualité de vie. A 62 points, il se trouve entre le niveau très stable qu’il avait lors des éditions de 2015, 2016 et 2017 (60 points) et son niveau de 2018 (64 points). La France s’appuie toujours sur les mêmes forces (coût de l’énergie et infrastructures, qualité de la main d’œuvre, qualité de vie, capacités d’innovation et de recherche, etc.) et souffre certes des mêmes faiblesses comme sa fiscalité ou le climat social qui y règne, qui devient le critère le plus mal noté, sans doute à cause de la crise des gilets jaunes. Les attentes vis-à-vis de l’exécutif restent par ailleurs fortes, notamment en ce qui concerne la création d’une flat tax sur les sociétés ou la baisse des cotisations salariales

Cette édition s’intéresse par ailleurs pour la première fois à l’attractivité des différents territoires français. Il en ressort que les investisseurs construiraient leurs choix d’investissement en s’intéressant d’abord aux facteurs d’attractivité des territoires ou des métropoles, puis à ceux de la France dans sa globalité.