Mot de passe oublié ? Demander un accès

Accueil
puce Accueil puce  Baromètre de la conjoncture mondiale

Baromètre de la conjoncture mondiale

Baromètre CCE / Ensae...
... de la conjoncture mondiale et de l'activité des entreprises françaises dans le monde

 

Dix années d'une information mensuelle précise et fiable sur la conjoncture économique mondiale
et l'activité des entreprises françaises dans le monde.

Une enquête statistique très performante
Le Baromètre CCE est une enquête mensuelle lancée en 2005 par Bruno Durieux, portant sur la conjoncture économique des pays où elles opèrent, et sur l'activité, l'investissement et l'emploi des filiales des entreprises françaises implantées à l'étranger. L'échantillon est constitué des entreprises dirigées par les conseillers du Commerce extérieur en poste à l'étranger, échantillon mondial, qui représente un chiffre d'affaires annuel de 230 milliards d'euros et des effectifs de 1,3 million de salariés. C'est dire le poids et la richesse exceptionnels de cet échantillon.


Une enquête unique, sans équivalent
Le Baromètre CCE fournit les seuls indicateurs économiques existants relatifs à l'activité des entreprises françaises opérant à l'étranger. On sait que le volume de cette activité internationale est de cinq à dix fois plus important que le volume des exportations depuis la France. C'est dire que le Baromètre rend compte d'évolutions économiques essentielles relatives au tissu des entreprises françaises et à leurs résultats dans la compétition économique mondiale. Il n'existe pas d'autres sources pour suivre l'activité, les investissements et l'emploi de nos entreprises à l'international.


Des indicateurs économiques de haute précision
Le Baromètre CCE rend compte de la conjoncture mondiale depuis dix ans. Il a donc traversé la grande récession de 2008/2009 en passant par la croissance dopée des années 2006/2007, la reprise de 2010 et les fluctuations économiques qui ont suivi. Les différents indicateurs ont montré avec une précision impressionnante l'ampleur et les moments des changements de tendance. Ils font état, mois après mois, du basculement qui s'opère depuis quelques années dans la dynamique économique mondiale entre le monde émergent et le monde développé.


Des indicateurs économiques d'excellente qualité prédictive
L'intérêt et l'originalité du Baromètre CCE ont conduit le Comité national à le faire expertiser en 2014 par les spécialistes de l'analyse conjoncturelle à l'Insee. Les conclusions de ces travaux montrent que le Baromètre est d'une fiabilité comparable à celle des grands indicateurs traitant de la conjoncture mondiale (index PMI de la société Markit notamment) et que ses capacités prédictives sont au moins aussi bonnes comme d'ailleurs la précision dans la détection des inflexions de tendance, au niveau mondial comme par zone géographique.


Le Baromètre CCE est une contribution majeure du réseau des conseillers pour la connaissance de la situation économique internationale. C'est un outil décisif pour la visibilité et la notoriété du réseau mondial des CCE.

Pour en savoir plus...

 

Zones agrégées :

Amérique latine et Caraïbes : Mexique, Amérique centrale, Mercosur, Chili, Pays Andins et Caraïbes
Amérique Nord : Etats-Unis, Canada
Afrique : Maghreb, Afrique subsaharienne
Europe de l'Ouest : Allemagne, Autriche, Suisse, Benelux, Espagne, Portugal, Andorre, Italie, Malte, Monaco
Europe du Nord : Royaume-Uni, Irlande, Danemark, Suède, Finlande, Islande, Norvège
Europe de l'Est : PECO, Balkans, Russie, CEI
Moyen Orient : Turquie, Proche Orient, Arabie Saoudite, Koweït, Iran, Irak, Qatar, Emirats arabes unis, Yémen, Afghanistan, Oman
Asie Océanie : Asie du Sud, Asean, Grande Chine, Japon, Corée, Océanie

 

Résultats Juillet 2017

Le repli du climat des affaires en juillet ne remet pas en cause la tendance ascendante de la conjoncture mondiale, mais la relativise. Les entreprises françaises font toujours état d'une certaine prudence.

Perspectives à un an de la conjoncture mondiale et de l'activité des entreprises françaises

Le climat des affaires dans le monde reste bien orienté en juillet, le repli observé ne compromettant pas la tendance positive des neufs derniers mois. Ce repli est d'ailleurs essentiellement dû à l'Asie-Océanie (les prochains mois diront s'il est significatif). Dans les autres régions du monde, à l'exception du Proche et Moyen-Orient (PMO), incertain, c'est l'optimisme qui domine pour la conjoncture mondiale, où l'Amérique du Nord fait toujours figure de locomotive et les émergents d'Afrique et d'Amériques latine poursuivent leur redressement (sans avoir cependant rattrapé la moyenne mondiale).
Pour leurs propres anticipations à un an, les entreprises françaises se montrent plus prudentes, y compris en Amérique du Nord. Le Brexit pèse toujours sur l'Europe du Nord, tandis que l'Europe continentale bénéficie de bonnes anticipations. Mais c'est l'Asie qui offre toujours les meilleures perspectives à un an.

Télécharger la synthèse globale de juillet 2017